Contrôle non destructif

Un contrôle de la qualité simplifié.

laser visible 682x455
laser fiber
laser setup 682x455
laser infrarouge 682x455
En injectant un signal laser dans une fibre et en l’observant à l’aide d’une caméra infrarouge, il est possible de faire la distinction, au moyen de filtres appropriés, entre les défauts absorbants et les défauts diffusants. Les chercheurs en optique-photonique sont ainsi capables de localiser les défauts dans leurs fibres – une technique cruciale pour s’assurer que leurs fibres supporteront un laser haute puissance.


La présence de fissures et de défauts change les propriétés thermiques des matériaux. L’imagerie infrarouge peut fournir des données uniques sur l’état des matériaux lors de leur inspection, et convient particulièrement lorsque le contact avec ceux-ci doit être évité, comme c’est le cas avec les composantes électroniques et les œuvres d’art, par exemple. L’imagerie infrarouge permet aussi l’analyse des mouvements thermiques, qui peut révéler la présence de failles structurelles et ainsi contribuer à prévenir les bris.

*Telops offre un service de mesures notamment dans les domaines de la métallurgie, des matériaux composites, de l’industrie du bâtiment et des arts et du patrimoine culturel. En savoir plus.
COMPASS Tokamak team
Telops camera with endoscope
 

En quête de nouvelles sources d'énergie.

tokamak
la caméra Telops dans la cage de Faraday
Le tokamak COMPASS (à gauche) et la caméra FAST de Telops dans une cage de Faraday (à droite). Images courtoisie de l'Institute of Plasma Physics of the CAS (République tchèque).
intérieur du tokamak
plasma
Une vue de l'intérieur du tokamak COMPASS (à gauche) et une vidéo de la reconstruction numerique de la forme du plasma, suivie d'une séquence en infrarouge du carrelage de graphite formant la paroi interne du tokamak durant la génération de plasma. Images et vidéo courtoisie de l'Institute of Plasma Physics of the CAS (République tchèque).


La fusion nucléaire représente l'une des sources d'électricité les plus prometteuses. La recherche sur le plasma à haute température et à haute densité repose sur l'utilisation de tokamaks, de stellarators et de systèmes hélicoïdaux. Puisque le plasma peut atteindre des températures de l'ordre de dizaines de milliers de degrés, celui-ci doit être contenu à l'intérieur d'un champ magnétique très fort. L'imagerie infrarouge à haute vitesse peut aider à caractériser l'intégrité des matériaux constituant, par exemple, le diverteur et la paroi armée lors des expériences.
Notes d’application disponibles sur le sujet
Notes d’application disponibles sur le sujet:

 

Les cookies nous permettent de vous fournir nos services plus facilement. Avec l'utilisation de nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Je comprends