Détection et identification de gaz

 

L’Hyper-Cam Méthane permet de détecter et d’identifier le méthane présent dans une scène, mais elle permet aussi de le situer visuellement sur un plan photo et vidéo, pixel par pixel. Récemment, des chercheurs de l’Université de Linköping, en Suède, ont ainsi réussi à « filmer », grâce à l’Hyper-Cam, des émissions de méthane en temps réel – une percée qui pourrait jouer un rôle important dans la lutte contre le réchauffement climatique. Les résultats sont parus dans la prestigieuse revue Nature Climate Change.
methane detection 3d reconstruction
L'Hyper-Cam de Telops a également été utilisée avec succès par la compagnie Total E&P dans le cadre d'un projet R&D visant à effectuer la reconstruction 3D en temps réel d'émissions de méthane. Trois Hyper-Cams ont ainsi été installées à distance d'une zone déterminée et connectées à un ordinateur central. Chaque Hyper-Cam a produit en temps réel des images hyperspectrales calibrées de façon radiométrique. Il a ensuite été possible de combiner les données hyperspectrales des trois imageurs pour calculer et afficher le nuage de gaz, ainsi qu’estimer les fuites. Le travail de Total a été présenté à la conférence SPE/ATCE à Dubaï, aux ÉAU, le 28 septembre 2016.


L’imagerie infrarouge peut permettre visualiser des fuites de gaz sous diverses conditions environnementales et industrielles. Comme plusieurs gaz sont toxiques et/ou inflammables, comme le gaz naturel (CH4), leur détection efficace à distance est avantageuse pour des raisons de sécurité. La sélectivité que procure l’imagerie hyperspectrale à haute résolution permet d’identifier la nature chimique des gaz, et de réduire du même coup la fréquence des fausses alarmes.
Notes d’application disponibles sur le sujet
Notes d’application disponibles sur le sujet: