Analyse de la combustion

La combustion au ralenti.

Marc Musculus low res 682x455
Mark Musculus 2 682x485px
Le chercheur Mark Musculus observe l’injection de diesel dans un moteur avec fenêtre optique. L’imagerie infrarouge de l’injection de carburant constitue une méthode simple pour mesurer l’efficacité la dispersion et diffusion des vapeurs de diesel dans la chambre de combustion. Il s’agit d’une donnée critique pour concevoir des moteurs haute efficacité. Photos gracieuseté de Mark Musculus (Sandia National Lab, Livermore, É.-U.) et vidéo gracieuseté de CNR Istituto Motori (Italie).


La plupart des réactions de combustion génèrent des gaz actifs dans l’infrarouge, comme le dioxyde de carbone (CO2), la vapeur d’eau, et des polluants comme le monoxyde de carbone (CO) et les oxydes d’azote (NOx). L’imagerie infrarouge représente un outil diagnostique intéressant, puisqu’elle permet de produire de l’imagerie chimique et de mesurer la température en une même étape. L’imagerie infrarouge à haute vitesse permet de caractériser l’injection de carburant, l’allumage et la combustion à l’intérieur de moteurs à combustion interne, de turbines à gaz ou de moteurs à réaction, au sujet desquels la diminution de la consommation de carburant et de la génération de suie représente un aspect clé de la recherche.
Notes d’application disponibles sur le sujet
Notes d’application disponibles sur le sujet: